Rechercher

La Belgique : Si proche mais si différente

Comment imaginer qu'un « ailleurs » si proche soit si différent ? Comment ne pas s'étonner devant tant de richesses sur un aussi petit territoire ? Des forêts, un concentré de richesses artistiques et culturelles époustouflantes, des églises gothiques en pagaille, des musées de toute beauté, une nature qui invite à la balade, des marchés et, surtout, des fêtes à foison. Plat pays certes, mais son relief, ce sont ses habitants qui le lui donnent : chaleureux, drôles et toujours accessibles.


Vanorel - Belgique

1. Découvrir les bières locales : en toute occasion, au café, au resto, dans les réceptions, avec des moules-frites...


En Belgique, la bière est partout: à l'apéro, en famille, après le sport, devant la télé, lors d'une réunion, pendant et après les repas. Brassées par une centaine d'entreprises restées souvent artisanales, les bières font partie du paysage gastronomique du plat pays et leur variété a de quoi laisser pantois... et jaloux !

Info : un site pour les amateurs : www.belgianbrewers.be


Vanorel - bières belges

2. À Anvers, suivre les traces des fashionistas pour découvrir les dernières tendances des stylistes déjantés


Anvers possède une solide réputation dans le domaine de la mode, avec un style « minimaliste » caractéristique : coupes déstructurées parfaites, finitions impeccables et détail loufoque qui compense le côté parfois austère. On en connaît qui font le déplacement rien que pour découvrir les dernières créations des « Six d ' Anvers » ou des stylistes qui leur ont emboîté le pas !

Info : autour de Vlaamsekaai, on trouve plusieurs showrooms de créateurs

antwerp-fashion.be et le musée de la Mode momu.be


Vanorel - Anvers

3. À Anvers encore, découvrir le cadre de vie de Pierre Paul Rubens dans sa somptueuse maison-atelier baroque du début du XVIIe siècle


Non loin de la cathédrale, ne pas manquer la visite de la maison de Rubens, où il a vécu et travaillé, de son retour d'Italie jusqu'à sa mort, en 1640. Un incontournable pour découvrir celui qui fut longtemps peintre officiel de la Cour. Cette maison à l'image de son génie est aussi un musée où sont exposées ses toiles les plus célèbres.

Info : toutes les infos pratiques sur rubenshuis.be



4. À Gand, en attendant de pouvoir à nouveau aller se pâmer devant le retable de l'Agneau mystique (en rénovation), à l'église Saint-Savon, profiter de l'été pour assister aux délirantes Gentse Feesten.


Cette grande manifestation populaire se déroule chaque année, sur 10 jours en juillet, dans un centre-ville rendu entièrement piéton. Chars décorés, spectacles de rue, concerts gratuits, etc. Le dernier jour, une procession reconstitue l'épisode historique des stroppendragers (les porteurs de nœud coulant), en souvenir des notables gantois forcés de s'humilier devant Charles Quint.

Info : gentsefeesten.be


5. À Binche, le jour du Mardi gras, entrer dans la ronde endiablée des Gilles emplumés qui lancent des oranges pour fêter le carnaval


Chaque année, Binche connaît son heure de gloire avec son célèbre carnaval, classé au Patrimoine immatériel de l'Unesco. Durant un mois, plusieurs étapes successives mènent à l'apothéose: la parade des Gilles, le jour du Mardi gras. Dès le petit matin, vêtus de leur costume traditionnel, les Gilles parcourent les rues de la ville, pour finir leur danse rituelle sur la Grand-Place.

Info : carnavaldebinche.be



6. À Bruges, se laisser porter par une barque au fil des canaux pour s'imprégner de toute la magie d'une ville sortie tout droit d'un passé médiéval prestigieux


Classée au Patrimoine mondial de !'Unesco, la « Venise du Nord »donne l'impression de faire un voyage dans le temps, à l'époque des splendeurs des ducs de Bourgogne. C'est une ville où il faut prendre le temps de flâner, si possible, en amoureux. Son cadre romantique fera fondre les plus endurcis !

Info :  la foule dénature un peu ses charmes aux beaux jours ; venir plutôt au début du printemps, lorsque les narcisses tapissent les pelouses du béguinage, ou lorsque l'automne se pare de brumes envoûtantes : brugge.be


Vanorel - Bruges

7. À Ostende, se délecter de croquettes de crevettes ou d'une sole, face à la mer du Nord


Si la « reine des plages » de la Belle Époque a perdu de son lustre, Ostende reste la ville la plus animée de la côte belge. Les inconditionnels des produits de la mer fileront vers les échoppes qui se succèdent le long du port : on y vend des barquettes de poisson et de crevettes succulentes de fraîcheur.


Vanorel - Ostende

8. À Liège, aller faire la fête dans le carré, un soir de week-end, en se mêlant aux hordes d'étudiants qui se livrent à une bamboche joyeuse et débridée


Liège véhicule une réputation de cité accueillante, rieuse, vivante, voire exubérante. Au centre se trouve le « carré », un petit périmètre piéton plein de cafés animés. Ce serait la zone ou coule le plus de bières au mètre carré... dans le monde ! Ce n'est pas pour rien rien que l'on surnomme Liège la cité ardente...


9. A Torgbny, dans le sud de la province de Luxembourg, découvrir un vignoble belge (mais si, mais si! ) dans un environnement qui évoque plus la provence que les Ardennes


Classé parmi les plus beaux village de wallonie, Torgny est le village le plus au sud de la Belgique. Magie du microclimat, exceptionnellement chaud et sec, deux vignobles y sont en exploitation, dont un, communal, joliment appelé le poirier du loup, où l'on produit quelque 6000 bouteilles par an.

Info : torgny.be


Vanorel - Belgique

BRUXELLES


10. Faire un tour dans les Marolles le dimanche matin où se tient, par tous les temps, le marché aux puces de la place du Jeu-de-Balle


Les Marolles, c'est le quartier où l'on retrouve le plus l'esprit populaire de ; Bruxelles. Il vibre surtout le matin, en particulier le dimanche, au rythme, non pas de la messe, mais de son célèbre marché aux puces, authentique en diable, qui se tient chaque jour sans exception depuis plus d'un siècle. Un vrai poème à la Prévert, dans lequel Tintin dénicha la maquette du navire du Secret de la Licorne !...

Info : marcheauxpuces.be



11. Flâner dans les élégantes galeries Saint-Hubert, les plus anciennes galeries commerçantes d'Europe


Les galeries Saint-Hubert, ouvertes en 1846, furent les premières galeries couvertes d'Europe. Ce bel ensemble d'architecture néoclassique abrite salons de thé, brasseries, librairies et boutiques chic. Le lieu idéal pour faire provision de pralines et de speculoos, ces délicieux petits gâteaux secs qui accompagnent idéalement une tasse de café (belge !)

Info : grsh.be


Vanorel - Bruxelles


12. Parcourir les quartiers de la proche périphérie pour dénicher les maisons Art nouveau épargnées par la destruction


Bruxelles est la ville d'Europe qui compte le plus grand nombre d'édifices Art nouveau. Avec Victor Horta pour chef de file, les architectes ont fait preuve ici d'une créativité stylistique qui émerveille encore. Pour découvrir ces belles demeures, arpentez Ixelles et Saint-Gilles. On y croise aussi quelques façades peintes dédiées aux hèros du 9° art, la bande dessinée.

Info : un plan Art nouveau est disponible à la vente (1 €) dans les offices de tourisme

visitbrussels.be





13. Emmener ses enfants au pied de l'Atomium, cette incroyable construction métallique héritée de l'Expo universelle de 1958


Les yeux ébahis et le cou tordu, on découvre cet étonnant édifice, qui représente la maille élémentaire du fer. La plus haute des neuf boules culmine à 102 m et la vue de là-haut est... panoramique, c'est le moins qu'on puisse dire ! Le monument mérite vraiment le détour, surtout lorsqu'il surgit de la nuit tel un vaisseau spatial clignotant, style « Rencontre du 3° type ».


Vanorel - Atomium

69 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Votre Séjour organisé par Vanorel

Inscrivez vous sur notre site et faite nous part de vos envies de voyages, vos projets de vacances, nous ferons au mieux pour répondre à votre demande et vous organiser le voyage dont vous rêvez.

 

Recevez notre newsletter

© 2023 Vanorel Voyage.